Archives pour la catégorie Le Taj Mahal

Le Taj Mahal

tajmahalinmarch2004.jpeg 

Immense mausolée funéraire de marbre blanc édifiée entre 1631 et 1648 à Agra en Inde sur l’ordre de l’empereur moghol Shah Jahan pour perpétuer le souvenir de son épouse favorite « Arjumand Bânu Begam » aussi connue sous le nom de Mumtaz Mahal qui signifie en persan « la lumière du palais« . Elle meurt en 1631 en donnant naissance à leur quatorzième enfant.

Le Taj Mahal ou Palais de la Couronne, joyau le plus parfait de l’art musulman en Inde, est l’un des chefs-d’œuvre universellement admirés du patrimoine de l’humanité.

La construction commence en 1631. Cependant, il demeure une incertitude sur la date exacte de la fin des travaux. Le chroniqueur officiel de Shah Jahan, Abdul Hamid Lahori indique que le Taj Mahal est achevé fin 1643 ou début 1644. Mais à l’entrée principale une inscription indique que la construction s’est achevée en 1648. L’État de l’Uttar Pradesh, qui a célébré officiellement le 350e anniversaire de l’édifice en 2004, affirme quant à lui que les travaux se sont achevés en 1654. Parmi les 20 000 personnes qui ont travaillé sur le chantier, on trouve des maîtres artisans venant d’Europe et d’Asie centrale. L’architecte principal fut Usad Ahmad de Lahore. Le 7 juillet 2007, le célèbre monument a été désigné comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde.

Description

La construction du Taj Mahal commence en 1631, les matériaux provenant de diverses régions de l’Inde et du reste de l’Asie. Plus de 1.000 éléphants sont employés pour transporter les matériaux de construction durant la construction. Le marbre blanc est extrait du Rajasthan, le jaspe vient du Panjâb, la turquoise et la malachite du Tibet, les saphirs et le lapis-lazuli du Sri Lanka, le corail de la mer Rouge, la cornaline de Perse et du Yémen, l’onyx du Deccan et de Perse, les grenats du Gange et du Boundelkhand, l’agate du Yémen et de Jaisalmer, le cristal de roche de l’Himalaya. En tout, 28 types de pierres précieuses et semi-précieuses ont été utilisés pour composer des motifs de marqueterie dans le marbre blanc.
Le dôme central du tombeau est entouré par quatre minarets identiques, qui s’inclinent vers l’extérieur de telle sorte qu’en cas de tremblement de terre, ils s’écroulent dans la direction opposée au tombeau. À la gauche du monument se trouve une mosquée, faite de grès rouge, qui a été construite afin de sanctifier l’endroit et fournir un lieu de culte aux pèlerins. Du côté droit, se trouve une réplique symétrique exacte de la mosquée, connue sous le nom de jawab (« réponse »), destinée à maintenir la symétrie architecturale mais qui n’est pas employée comme mosquée car elle n’est pas orientée vers La Mecque. Enfin, à l’avant du monument se trouvait le charbâgh (« quatre jardins ») traditionnel persan plantés d’arbres où poussent des fleurs en abondance. Le vice-roi britannique Lord Curzon a remplacé ce jardin par des pelouses typiquement britanniques. Le complexe du Taj Mahal est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993.

tajmosque.jpeg

La mosquée

agra3.jpeg

Le Taj Mahal vu des jardins

agra2.jpeg

Le porche d’entrée

agra6.jpeg



Auteur: Krystal78

krystal78

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Citation de la semaine

Le voyage est un retour vers l'essentiel !

Pégase

Pégase

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Commentaires récents

Sondage

Vous reconnaissez-vous dans cette horoscope ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Bahias de Huatulco |
TOUT SUR LE MAROC DONT LA F... |
internationalgeneration |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Somewhere in Quebec...
| LES CM2 DANS LE 74
| sicilesud